Guide Ultime Anti Rongeurs


Découvrez comment vous débarrasser des souris & rats en toute sécurité et de manière humaine! Empêchez les de revenir dans votre maison durablement avec notre guide complet.

——-> Les dangers liés aux rongeurs

——-> Identification du problème

——-> Protection de son habitation

——-> Elimination des intrus


L’enfer des souris / rats


Pour quelques rares humains, les souris sont des animaux mignons et sans défenses, mais pour nous comme pour vous qui lisez ce guide, leur présence est plutôt synonyme de stress, d’insomnies, de meubles grignotés, et parfois même de risque d’incendie, ces dernières n’hésitant pas à ronger le câblage électrique dans vos murs. 


Le pire dans tout ca? Les souris n’ont aucun savoir vivre : elles n’hésiteront pas à uriner et à déféquer un peu partout. Qu’il s’agisse d’un tiroir ou d’une armoire, rien ne les arrête. Elles peuvent contaminer tout votre intérieur en un rien de temps. 


Ces rongeurs vivent en “famille” et sortent principalement la nuit pour se nourrir. Bien qu’elles soient douces et innocentes par nature, il est déconseillé de partager son habitation avec ces petits rongeurs qui transportent des puces, des tiques, des acariens et des maladies comme la salmonelle et le virus de la chorioméningite lymphocytaire (LCMV). 

Pour finir, les rongeurs sont également très intelligents, débrouillards et difficiles à éliminer. Leur rythme de reproduction est particulièrement rapide, il faut donc agir, tout de suite ! 



I . Identification du problème


1 . Une souris = des souris


Les rongeurs que vous apercevez dans votre maison sont comparables à de mini-ninjas. Prudentes, elles scrutent chaque pièce minutieusement avant de faire leur apparition et commettre leurs méfaits. Si vous en apercevez une ou si vous l’entendez arpenter votre grenier ou vos mur, il y a de fortes chances que toute une colonie soit confortablement installée à proximité. 


2 . Infestation, les signes

La plupart des gens ne se rendent compte qu’ils ont de souris que lorsque les choses dégénèrent. 

Les signes les plus évidents : 

——-> Des déjections un peu partout

——-> Des paquets grignotés 

——-> Des bouts de placos le long des murs

——-> Des trous à des endroits suspects

——-> Des bruits dans les murs et le plafond (ou il s’agit d’une maison hantée?)

La mauvaise nouvelle à ce stade, c’est qu’il s’agit probablement d’une infestation. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de contre attaquer. Patience et ténacité sont les maîtres mots.



II . Protéger son habitation durablement : assainir & isoler


Si une bonne hygiène n’élimine pas les souris & rats, une mauvaise hygiène les attirera certainement et leur permettra de prospérer en grand nombre. Rappelez-vous que la souris domestique doit avoir accès à un approvisionnement suffisant en nourriture, eau et en matériel de nidification pour prospérer. Les mesures d’assainissement devraient se concentrer principalement sur la réduction de ces ressources. 


1 . Jeter toute la nourriture contaminée, sans exception 


Utiliser des gants jetables pour vous débarrasser de la nourriture contaminée. Lavez vous bien les mains. Il faut faire un grand ménage même si cela signifie gaspiller un peu. 


2 . Protéger le reste de vos réserves de nourriture


Point essentiel dans la lutte contre les rongeurs. Un accès à la nourriture restreint est un grand pas vers la diminution du nombre de rongeurs présents. 

——-> Entreposer les aliments en vrac dans de grands contenants métalliques ou dans d’autres contenants hermétiques avec des couvercles hermétiques, plutôt que des sacs ou des boîtes qui peuvent facilement être rongés.

——-> Gardez les aliments pour chiens ou autres aliments pour animaux de compagnie dans un contenant étanche solide pendant la nuit.


3 . Boucher les trous 


Les rongeurs et spécialement les souris domestiques peuvent passer par la plupart des petits trous d’une taille inférieure à une pièce de 5 centimes. Il faut donc veiller à boucher tous les trous leur donnant accès à votre habitation : sous les portes, sous les plinthes, dans le plancher et dans la maçonnerie.

Portez une attention particulière à tous les trous qui apparaissent autour de vos armoires de rangement et l’espace autour de la plomberie dans votre placard sous l’évier.


4 . Un grand nettoyage


Trempez et lavez la vaisselle et les couverts contaminés dans de l’eau savonneuse très chaude pendant cinq minutes avant de les égoutter. Où encore mieux utilisez le lave-vaisselle. 


Lavez les tissus contaminés à 50°C-60°C, puis mettre au sèche linge à chaud. 


Réduisez au maximum l’encombrement tel que le papier et le carton que les souris pourraient utiliser pour construire leurs nids. C’est particulièrement efficace dans vos caves et greniers. 


5 . Bien nettoyer les déjections et débris de rongeurs


Eviter d’aspirer ou de balayer les fientes de souris car le courant d’air envoie les particules contaminées dans l’air et vous pourriez les respirer. Voici comment nettoyer les fientes de souris en toute sécurité :

——-> Portez des gants jetables et de préférence un masque

——-> Pulvérisez les crottes avec un désinfectant (ou un spray de nettoyage pour rongeurs).

——-> Utilisez des lingettes antibactériennes ou des essuie-touts pour ramasser les fientes, puis empaquetez-les et rangez-les avec des gants.

——-> Lavez-vous les mains et enfilez une nouvelle paire de gants. 

——–> Désinfectez toute la zone contaminée avec plus de lingettes antibactériennes ou avec un chiffon propre et un spray nettoyant pour rongeurs. 

——-> Rincez et séchez avec des serviettes en papier.

——-> Mettez en sac, jetez les gants et lavez vous bien les mains.


6 . Des poubelles propres


Paradoxal n’est ce pas? Pourtant “l’hygiène” de vos poubelles est indispensable. Rien de pire qu’une poubelle sale et qui sent mauvais pour attirer les intrus. 

——-> Gardez un couvercle hermétique sur toutes les poubelles 

——-> N’oubliez pas de vider vos poubelles de manière très régulière

——-> Mettez vos poubelles extérieures le plus loin possible de votre habitation

——-> Désinfectez vos poubelles régulièrement pour effacer toutes les traces de nourriture. 


III . SE DÉBARRASSER DES INTRUS : la chasse est ouverte !


1 . Utilisation de dispositifs répulsifs / dissuasifs


Vous devriez noter une baisse de l’activité des souris après avoir suivi nos consignes pratiques. Pour finaliser le processus et pour s’assurer que les rongeurs effrontés ne reviennent pas, il est recommandé d’utiliser des dispositifs dissuasifs.


D’abord : Repérez les de manière précise

Les moyens de dissuasion sont plus efficaces lorsqu’ils sont placés dans des zones à activité élevée que vous pouvez déterminer 

En écoutant attentivement les bruits dans les murs et plafonds. 

En observant les excréments et les traces noires qu’elles laissent en se frottant contre les surfaces. 

En détectant une odeur d’ammonium(urine). 

En utilisant une poudre de suivi fluorescente.


a . Utilisation d’1 répulsif naturel puissant : la menthe


La menthe est efficace sous plusieurs formes pour maintenir les intrus à distance. Les souris n’apprécie guère son odeur.
 


Technique 1


Mettez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur des boules de coton et placez-les stratégiquement autour de votre maison, comme sous les armoires de cuisine, dans les armoires de rangement et à côté des portes. Remplacez les boules de menthe poivrée chaque semaine.


Technique 2


Cultiver des plantes de menthe à la maison contribue également à dissuader les souris (en + cela vous permet d’ajouter un parfum agréable à vos plats)


b . Utilisation d’1 répulsif à ultrason : L’appareil Green Bamboo 


Les souris détestent les ultrasons et c’est pour cette raison simple que le répulsif Green Bamboo lutte efficacement contre les rongeurs. L’efficacité de l’appareil dépend énormément de la pièce dans laquelle il est placé. 

nouveau-green-bamboo-ultrason


Les ultrasons rebondissent contre les surfaces lisses et sont absorbés par les matériaux doux tels que tapis et rideaux. Si la pièce est close, ceci risque de diminuer son efficacité, il est donc préférable de laisser les portes de la maison ouverte. De même si un meuble est placé devant l’appareil, cela peut avoir une influence sur l’efficacité du produit.


2 . Utilisation de pièges “gentils”


Si tout comme nous vous ne pouvez pas vous résoudre à utiliser ces pièges à souris démodés et barbares alors des alternatives existent. 


Tuer des souris est cruel et a un impact négatif sur l’écosystème et peut même être contre-productif si vous essayez de les chasser de chez vous. Tuer une famille entière de souris élimine la “concurrence” pour la nourriture et donne aux autres souris la liberté d’emménager et de fonder une nouvelle famille dans ou autour de votre maison.


De plus, l’utilisation de poison est dangereuse pour les animaux et les enfants. Cependant, si vous avez suivi toutes les étapes ci-dessus et que les souris continuent de revenir, essayez d’utiliser un piège à souris “gentil”. 


a . Attrape souris 

Ces pièges sont très efficaces pour capturer les rongeurs. Il suffit pour cela de les attirer avec une de leurs friandises préférées (beurre de cacahuète, chocolat, saucisson…). Une fois piégées, assurez vous de les relâcher loin de toute habitation (ou chez votre voisin s’il n’est pas sympa).  


b . Attrape souris maison


Pour cela, vous procurer :

——-> 1 grand seau 

——-> 1 tige métallique

——-> 1 canette badigeonnée de beurre de cacahuète 

——-> 1 planche 


L’installation est très facile à réaliser et ne nécessite pas d’efforts particuliers. Il faut simplement percer la canette pour y faire passer la tige métallique, percer le seau pour y suspendre la tige métallique, positionner une planche pour que les souris aient accès à la canette. Le tour est joué ! Ultra efficace!


3 . Piège méchant (mais naturel) : Un chat 


Si vous avez toujours voulu un chat de compagnie (ou pas), c’est peut être le bon moment. Les chats permettent de contrôler la croissance de la population de souris naturellement.

Alors oui, c’est vrai, il y a de fortes chances pour que les 1ères souris que votre chat trouve finissent mal mais vous aurez au moins laissé dame nature suivre son cours. 

Par la suite rien que la simple présence du chat, de son odeur, permettra de tenir les souris à distance. 

D’autant que les souris évitent les zones où les chats sont présents et sont découragées par l’odeur de leur urine, de sorte que le placement d’un bac à litière usagé près des trous de souris les empêchera de revenir (vous ne pensiez tout de même pas qu’on allait vous demander de faire uriner votre chat dans tous les recoins de la maison ?)


Ce guide pratique est disponible en version électronique avec chaque achat de green bamboo.